Croisières Spitzberg

Mettez cap au Nord et découvrez l’une des terres septentrionales les plus connues au monde : le Spitzberg. Signifiant « montagne pointue », il s’agit du nom donné à la plus grande île du Svalbard, un archipel appartenant à la Norvège. Baignée par l’océan Arctique, la mer du Groenland et la mer de Barents, l’île du Spitzberg se situe à mi-chemin entre le Cap Nord et le Pôle Nord. Une chance unique de découvrir les paysages encore sauvages de « l’Arctique européen ».                                                            

Destination Spitzberg : escales et durées

Combien de temps et depuis quels ports ?

Etant donné le côté peu commun de la destination, il faut savoir que les escapades vers le Spitzberg ne représentent qu’un faible nombre de départs par an.

Les croisières vers le Spitzberg sont généralement des croisières longues dont la durée moyenne est de 12 jours.

Vous trouverez aussi des croisières plus courtes de 6 ou 7 jours ne visitant que cet archipel.

Selon la compagnie, vous pourrez appareiller directement depuis la chef-lieu du Svalbard, Longyearbyen. Néanmoins, pour les croisières plus longues, les départs ont généralement lieu depuis le nord de l’Europe comme Amsterdam ou Hambourg

Quand partir et avec quelles compagnies partir ?

Les croisières vers le Spitzberg se déroulent à la belle saison lorsque l’océan Arctique redevient navigable, c’est-à-dire, entre mai et septembre. Néanmoins, les températures restent extrêmement fraiches puisqu’elles ne dépasseront pas les – 3°C en mai et les 1°C en septembre. Juillet reste le mois le plus « chaud » avec une température moyenne de 6,2°C.  

Pour visiter le Spitzberg, la compagnie la mieux adaptée est le tour opérateur local, Hurtigruten. Cette dernière propose chaque année de nombreux départs estivaux pour vous permettre d’explorer en profondeur cette terre lointaine et connaître ses moindres détails, lors de voyages autour des îles de l’archipel. Grâce à elle, vous découvrirez l’ambiance d’une croisière d’expédition à la norvégienne, à bord de navires de petite taille.

Certaines compagnies armant de petits paquebots comme la premium Ponant ou la luxueuse Silversea effectuent également quelques croisières vers cette destination.

Enfin, MSC Croisières ou Costa Croisières programment 2 à 5 croisières par an à destination du Spitzberg, mais ne font qu’une unique escale, généralement à Longyearbyen.  

Les escales à ne pas rater

  • Longyearbyen est la ville la plus importante de l’île du Spitzberg mais aussi du Svalbard puisqu’elle concentre à elle seule 71% de la population de l’archipel. Située sur les rives de l’Adventfjord, elle est encadrée par de petits monts dont les sommets peuvent être recouverts de neige. Créée en 1906 par l’homme d’affaires américain John Munro Longyear, cette dernière était avant tout connue pour l’exploitation de ses mines de charbon. Parmi les attractions incontournables de la ville, il vous faudra visiter l’église du Svalbard, reconnaissable à ses murs et son clocher octogonale qui est considérée comme la plus septentrionale au monde. Vous pourrez aussi jeter un coup d’œil au musée du Svalbard, qui résume près de 400 ans de vie de l’archipel et possède une vaste collection de photos. Enfin, Longyearbyen est également connue pour ses élevages de huskies, utilisés comme chien de traineau.    

  • Ny-Alesund, petite localité d’une centaine d’âmes, se situe sur la côte ouest du Spitzberg, sur la péninsule de Brogger et la rive du Kongsfjord, un massif rocheux entouré de montagnes de faible altitude et d’un glacier. Cette dernière est considérée comme la ville la plus septentrionale du monde. Ancienne ville minière, fondée par la compagnie Kings Bay en 1916, elle est désormais une ville scientifique internationale et abrite un centre de recherches dédié à la surveillance de l’environnement. Vingt chercheurs internationaux, dont des Français, sont présents tout au long de l’année. La localité se compose essentiellement d’un petit village aux maisons de bois possédant des couleurs chatoyantes.        

  • La baie de la Madeleine, aussi appelée Magdalenefjord, se situe à l’extrême nord-ouest de l’île du Spitzberg et mesure 8 kilomètres de long sur 5 kilomètres de large. Découverte en 1596 par le navigateur néerlandais William Barents, elle est encerclée par des montagnes pointues et de plages de cailloux, qui furent utilisées par les chasseurs de baleines au début du siècle dernier. Devenue un sanctuaire, elle abrite de nombreuses sépultures de ces marins venus risquer durement leur vie.   

A qui s’adresse une croisière vers le Spitzberg ? 

  • Les passagers avides de nature préservée seront, à coup sûr, comblés par ces terres sauvages où la faune typique de l’Arctique se compose d’ours blancs, de renards polaires et de rennes. Les mammifères aquatiques tels que les morses ou les phoques mais aussi les baleines, les bélugas, les narvals ou les dauphins à becs blancs peuplent grandement ces eaux. Enfin, les espèces d’oiseaux sont également très nombreuses et vous aurez peut-être la chance d’en contempler certaines comme la bernache nonnette, le pétrel fulmar, la sterne arctique, le macareux moine ou le guillemot de Troïl.

  • Les curieux voulant goûter au soleil de minuit pourront ainsi découvrir ce phénomène naturel incroyable présent du 19 avril au 23 août. Ainsi, vous ferez l’expérience d’une journée complète de 24 heures, sans obscurité. Durant les mois d’été, vous remarquerez que le soleil est tellement haut que vous serez incapable de dire s’il est midi ou minuit.

  • Les personnes aimant les climats extrêmes auront l’occasion de goûter au froid polaire de l’Arctique. Car même si le soleil sera grandement présent, les températures, elles s’approcheront du 0 degré Celsius. Aussi, avant de partir vers cette destination, vous penserez à avoir dans vos valises l’équipement adéquat comprenant des vêtements chaudes et imperméables ainsi que des accessoires qui protègent du froid à l’image des gants, des bonnets, des chaussettes et aussi les lunettes de soleil.  

Destination aussi originale qu’unique, le Spitzberg vous promet des moments fabuleux à travers une nature vierge que l’homme tente encore d’apprivoiser. Vous apprécierez certainement le caractère authentique et véritable de ces terres isolées où règnent une sérénité et une luminosité incroyables.

Cliquez-ici pour revenir au site