Evènement

Fins des interventions sur le Costa Allegra et dédommagements

Suite à l’incendie déclaré à bord du Costa Allegra le 27 février 2012, alors que celui-ci effectuait la croisière “Transocéanique d’Afrique”, le navire Costa a été remorqué jusqu’à Mahé dans les Seychelles.

Suite à l’incendie déclaré à bord du Costa Allegra le 27 février 2012, alors que celui-ci effectuait la  croisière “Transocéanique d’Afrique”, le navire Costa a été remorqué jusqu’à Mahé dans les Seychelles. Les passagers ainsi que les membres d’équipages ont été débarqué le 1er mars, à Port Victoria, Mahé, à 12 heures (heure locale).

Durant ces quelques jours de remorquage dans l’Océan Indien , la compagnie Costa Croisières a fait le nécessaire pour rendre cette opération plus confortable et pour que les plus de 1 000 personnes présentes à bord, ne manquent de rien.

Grâce aux conditions météorologiques et aux compétences des différentes autorités présentes, l’intervention sur le Costa Allegra s’est très bien passée.

Une fois débarqués, 70% des passagers ont accepté la proposition de Costa Crociere qui leur permettait de terminer leur séjour aux Seychelles, au frais de la compagnie. Ainsi les 627 passagers concernés ont été transférés et repartis dans plusieurs hôtels locaux sur les îles de Praslin, La Digue, Silhouette ou Cerfs et seront également pris en charge pour leur vol retour.

Pour le reste des passagers, ayant préféré rentrer chez eux, Costa a organisé et pris en charge leurs vols retours vers plusieurs aéroports européens. A cette heure, l’ensemble des  passagers concernés doit être arrivé.

En plus de  ces solutions de repli, la compagnie a proposé à tous les passagers du Costa Allegra, les indemnisations suivantes:

“? le remboursement intégral du prix payé pour la croisière et les frais d’acheminement correspondants
? le remboursement intégral de leurs dépenses à bord
? une indemnité d’un montant équivalent au prix payé pour leur croisière sur le Costa Allegra et les acheminements correspondants
? pour les passagers qui n’ont pas souhaité prolonger leur séjour aux Seychelles aux frais de la compagnie, un crédit d’un montant équivalent au prix payé pour la croisière interrompue sur le Costa Allegra leur est proposé, à valoir sur toute croisière réalisée dans les 24 prochains mois.”

Si le sort s’acharne quelque peu en ce début d’année sur la compagnie bleue et jaune, il aura permis de mettre en lumière la réactivité , les ressources et le professionnalisme de Costa croisières en situations d’urgence.

 

A propos de l'auteur

Aude Rochaix - Communication

Editeur - Responsable communication web chez Azur Croisières depuis 2008 - Passionnée par les croisières et les voyages, j'ai le plaisir de vous retrouver chaque jour sur nos réseaux sociaux pour échanger bons plans, promos et autres astuces sur notre passion commune. Au plaisir de vous lire et de vous renseigner.

2 commentaires

Laisser un commentaire