Communiqué croisière spécial escales au Japon

Modification sur les escales au Japon - Croisières en Asie

 

 

 

 

 

Suite au tremblement de terre du 11 mars dernier dans le Nord-Est du Japon, responsable du tsunami, lui-même responsable des menaces nucléaires ayant suivi, ont obligé une fois de plus les compagnies maritimes à prendre des mesures nécessaires de sécurité. En effet, les croisières en Asie ne représentent pas une part du marché très importante par rapport à d’autre régions du monde, mais les compagnies de croisières ont dû néanmoins réagir pour leur navires situés dans le secteur, et réagir vite face à la menace nucléaire des centrales endommagées.

Cela concernait le Queen Mary de la compagnie Cunard, qui dans le cadre de sa croisière tour du monde, a modifier son escale de Nagasaki du 12 mars pour rejoindre finalement directement la Chine. La Compagnie Internationale de Croisière (CIC) , agent général de Cunard en France précise que le problème ne se posera plus pour la saison, puisqu’aucune autre escale n’était prévu au Japon. La compagnie Princess Cruises a elle aussi décidé d’annuler les escales d’Osaka et Nagasaki de son navire en place, l’Ocean Princess. Même tableau pour la grosse compagnie de croisières italienne, Costa Croisières, qui avait sur place en Extrême-Orient, deux navires, les Costa Classica et Costa Romantica. Ces deux derniers devraient desservir une série de mini croisières en Asie à partir de mai prochain, mais jusqu’à nouvel ordre, les escales nippones sont compromises. Les escales japonaises initialement prévues devraient être Fukuoka, Nagasaki, Kagoshima et Osaka pour les croisières combinant Chine, Japon et Corée du sud, ou Chine, Taïwan, Japon et Corée du Sud.

Pour l’instant, seul le groupe américain RCC, Royal  Carribean Cruises n’a signalé aucune suspension ou modification pour son navire le Legend of the Seas pour sa croisière du 19 mars au départ de Shanghai. Apparemment, la croisière de fin avril au départ de Yokohama serait elle aussi maintenue, jusqu’à nouvel ordre.

Les compagnies de croisières concernées par la catastrophe nippone ainsi que votre agence Azur Croisière s’excusent pour les modifications occasionnées, indépendantes de leur volonté, et vous rappellent que votre sécurité est avant tout leur priorité.

En outre, nous  profitons de cette catastrophe boule de neige, pour signaler et rassurer notre clientèle quant au phénomène impressionnant du tsunami. Par définition, ce terme japonais, signifie « vague portuaire » et elle porte bien son nom, puisque les navires au large, même très proches de l’épicentre du séisme sous-marin responsable du phénomène, ne ressentent quasiment rien. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, les navires de pêcheurs et autres sont appelés à rester au large, an cas d’alerte au tsunami, pendant au moins deux heures après l’heure présupposée du phénomène.

Pour plus d’informations, concernant les mesures de sécurité maritimes ou sur vos réservations sur les croisières en Asie, veuillez contactez vos agents Azur Croisières.

Aude Rochaix - Communication

Auteur: Aude

Editeur - Responsable communication web chez Azur Croisières depuis 2008 - Passionnée par les croisières et les voyages, j'ai le plaisir de vous retrouver chaque jour sur nos réseaux sociaux pour échanger bons plans, promos et autres astuces sur notre passion commune. Au plaisir de vous lire et de vous renseigner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *