Croisières 2019 : 25 nouveaux navires livrés cette année

 

Quelles compagnies de croisière pourront s’enorgueillir de voir entrer au sein de leur flotte de nouveaux paquebots en 2019 ? Une chose est sûre, cette année sera particulièrement riche sur le marché de la croisière puisqu’on attend pas moins de 25 nouvelles unités. Les trois grandes gagnantes seront les compagnies Costa Croisières, MSC Croisières, Ponant et Hapag Lloyd, qui ont pour point commun d’accueillir deux paquebots chacune. Du côté des chantiers navals, les entreprises Meyer et Vard caracolent en tête cette années avec 5 livraisons prévues pour chacune d’elles. Mais la grande surprise, c’est surtout l’essor des petites unités ou des navires d’expéditions puisque 15 paquebots auront une capacité de moins de 1 000 passagers. Découvrons les « petits nouveaux » du monde de la croisière.

 

MSC Bellissima – MSC Croisières

MSC Bellissima en navigation

Où est-il construit ? Premier des deux paquebots livrés à MSC Croisières cette année, le MSC Bellissima (en-tête) sera second navire de la classe Vista et donc, le jumeau du MSC Meraviglia. Construit, également par les excellents chantiers de Saint-Nazaire, qui doivent le remettre à la compagnie italo-suisse le 28 février prochain, il possède les mêmes dimensions à savoir, 315 mètres de long pour 43 mètres de large, jauge 167 600 G.T et pourra embarquer 5 714 passagers et par 1536 membres d’équipage.

Quels seront ses principaux atouts ? Comme sur le MSC Meraviglia, vous trouverez des cabines dites « supers familiales » pouvant loger jusqu’à 10 personnes et disposant de plusieurs salles de bains, des suites duplex de classe Aurea dont certaines avec bain à remous sur le balcon et des suites de l’espace privatif Yacht Club, disponibles en catégories intérieures, extérieures vue mer avec balcon de différentes tailles. La grande nouveauté sera l’ajout de cabines intérieures studios de 12 m² étudiées pour les personnes voyageant seules. Par ailleurs, chacune des cabines disposera d’un assistant vocal interactif en plusieurs langues, qui permettra aux hôtes de profiter pleinement de leurs moments à bord.

Côté aménagements, le navire disposera toujours de la célèbre promenade interne de 96 mètres et son plafond en écrans LCD de 480 m² ponctuées de boutiques, de bars et de restaurants de spécialités, dont une toute nouvelle enseigne exclusive présente au pont 06 qui sera un restaurant de tapas baptisé ¡Hola! et dont la carte a été élaborée en partenariat avec le Ramón Freixa, chef doublement étoilé au Guide Michelin. A l’arrière, le Carousel Lounge, présentera deux nouveaux spectacles exclusifs de la fameuse troupe du Cirque du Soleil baptisés Syma et Varélia. Enfin, l’arrière du pont 19 comportera un parc aquatique et de divertissement pour enfants, décoré sur le thème du célèbre Grand Canyon. Autre différence visible à l’avant, l’espace Yacht Club, présent à l’avant des ponts 16 et 18 arborera une large verrière.

Où naviguera-t-il ? Baptisé à Southampton le 02 mars prochain, le navire appareillera deux jours plus tard pour sa croisière inaugurale qui le mènera jusqu’à Gênes où il arrivera le 14 mars. Après une mini croisière de 3 nuits, il appareillera chaque dimanche de Gênes, pour ses rotations hebdomadaires à destination de la Méditerranée Occidentale qui débuteront le 17 mars 2019. Vous pourrez également partir de Marseille chaque samedi, dès le 16 mars 2019.

 

Costa Smeralda – Costa Croisières

Costa Smeralda, nouveau navire amiral « propre » de Costa Croisières

Où est-il construit ? Marquant le premier partenariat entre les chantiers navals allemands Meyer et la compagnie Costa Croisières, le Costa Smeralda correspond au premier des deux paquebots, construits aux chantiers de Turku en Finlande. Plus gros navire jamais construit pour la célèbre compagnie à la cheminée jaune surmontée d’un C bleu, il mesurera 337 mètres de long pour 42 mètres de large, aura une jauge de 182 700 G.T et sera capable d’embarquer jusqu’à 6 600 passagers et 1 682 membres d’équipage.

Quels seront ses principaux atouts ? La propulsion sera sans aucun doute la chose la plus innovante sur ce paquebot puisqu’il sera le premier de la flotte Costa à ne fonctionner qu’au gaz naturel liquéfié, ce qui en fera un des paquebots les plus « propres » de la planète. Côté hébergement, on retrouvera une nouvelle catégorie de cabines baptisée  « Terrasse sur la mer » qui bénéficieront d’un espace jardin d’hiver entre la cabine et le balcon avec deux fauteuils d’extérieur en osier.

Concernant les espaces communs, présentera des lieux fonctionnels tels qu’un solarium qui rappellera la célèbre Piazza di Spagna visible à Rome, un espace central qui abritera boutiques, divertissements et bars nommé le Trastevere ou encore le Passeggiata « Volare » qui prendra la forme d’une artère piétonne. Sans oublier le Colosseo, salle de spectacles évolutive qui possédera  des murs et un plafond incrustés d’écrans qui changeront d’apparence tout au long de la journée. Enfin, il abritera un musée entièrement dédié au design italien de 400 m² baptisé Co.De.

Où naviguera-t-il ? Débutant sa carrière le 21 octobre 2019 par une croisière au départ de Hambourg d’une durée de 16 jours, il gagnera ensuite la Méditerranée Occidentale où il effectuera de départs de courtes durées puis des rotations d’une semaine au départ de Savone chaque samedi, dès le 09 novembre 2019. Il sera également possible de partir le jour suivant depuis Marseille, dès le 10 décembre 2019.

 

MSC Grandiosa – MSC Croisières

MSC Grandiosa, second navire 2019 livré par les Chantiers de l’Atlantique

Où est-il construit ? Second navire de l’année 2019 à être également livré par les chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire, il sera le premier de la classe Meraviglia Plus, évolution de la précédente classe Vista. En effet, il reprendra tous les critères déjà connus sur les MSC Meraviglia et MSC Bellissima, à la différence qu’il sera plus imposant. Pour preuve, il mesurera 331 mètres de long pour 43 mètres de large, affichera une jauge de 181 000 G.T et aura une capacité maximale de 6 334 passagers et 1 700 membres d’équipage.

Quels seront ses principaux atouts ? Le MSC Grandiosa deviendra le navire qui offre le plus d’espaces publics au sein de la flotte MSC Croisières. Comme le MSC Bellissima, vous retrouverez la fameuse promenade surmontée d’écrans LCD contenant des bars, des boutiques et des restaurants sans oublier le Carousel Lounge, qui offrira, lui aussi, des spectacles inédits, imaginés par la troupe du Cirque du Soleil exclusivement pour ce navire. Entre les espaces aquatiques et les larges solariums, les espaces de divertissement comme la discothèque, le bar karaoké, le bowling, le simulateur de F1 ou le cinéma 5d, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer.

Le navire offrira également les mêmes hébergements, à savoir les trois catégories habituelles dans lesquelles vous retrouverez aussi les cabines familiales pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes et les studio étudiés pour les passagers voyageant seuls, ainsi que les suites en duplex de classe Aurea, dont certaines avec bain à remous sur le balcon ou encore, les confortables suites de l’espace privatif Yacht Club.

Où naviguera-t-il ? Après avoir été inauguré à Hambourg, il appareillera pour son voyage inaugural le 10 novembre 2019 à destination de Gênes qu’il atteindra le 21 novembre. Le jour même, il partira pour une unique croisière de 9 jours en Méditerranée occidentale et débutera dès le 28 novembre ses voyages hebdomadaires à départ de Gênes chaque jeudi. Il sera également possible d’embarquer à Marseille chaque vendredi dès le lendemain.

 

Costa Venezia – Costa Croisières

Costa Venezia, premier navire de la flotte spécialement conçu pour l’Asie

Où est-il construit ? Premier des deux navires Costa Croisières conçus spécialement pour le marché asiatique, le Costa Venezia est assemblé aux chantiers italiens Fincantieri de Maghera. Librement inspiré de la classe Vista de sa maison mère Carnival, il mesurera 324 mètres de long pour 37 mètres de large, aura une jauge de 135 500 G.T et embarquera jusqu’à 5 100 passagers et 1 450 membres d’équipage.

Quels seront ses principaux atouts ? Véritable ode à la Sérénissime, ce navire reprendra les plus beaux décors de Venise comme le théâtre de La Fenice, les lions de la place Saint-Marc mis en évidence dans l’atrium ou encore les gondoles qu’ils sera possible de contempler dans un salon et un restaurant du navire. Le solarium couvert reprendra des décors des maisons typiques qu’on retrouve sur les canaux. Pour satisfaire le public asiatique, il disposera également d’un immense bar karaoké.

Enfin, les cabines seront elles aussi revisitées puisqu’elles comporteront des salles de bains en marbre blanc et adopteront des tons clairs rappelant les eaux de la lagune.

Où naviguera-t-il ? Le 03 mars 2019, le navire appareillera de Trieste pour une croisière de vernissage de 5 jours à destination des plus belles escales de l’Adriatique. Puis, le 08 mars, il quittera définitivement l’Europe pour sa croisière de repositionnement de 53 jours qui le mènera jusqu’en Asie. Les Européens ont donc une unique chance de naviguer à son bord.

 

Sky Princess – Princess Cruises

Sky Princess sera la quatrième unité de classe Royal

Où est-il construit ? Quatrième unité de la classe « Royal », le Sky Princess a également été construit aux chantiers  Fincantieri de Monfalcone, comme ses trois aînés. Second navire à porter ce nom dans l’histoire de la compagnie, il mesurera 330 mètres de long pour 38 mètres de large, jaugera 143 700 G.T et embarquera jusqu’à 4 272 passagers et 1 350 membres d’équipage.

Quels seront ses principaux atouts ? Même si la ligne extérieure demeure inchangée, vous trouverez des espaces communs qui lui sont propres. Parmi les nouveautés, on comptera le restaurant Sabatini’s Italian Trattoria qui servira des pâtes fraîches inspirées des recettes du chef italien Angelo Auriana, mais aussi le Take Five, un salon à l’ambiance feutrée qui ravira les amateurs de jazz ainsi que qu’une nouvelle petite piscine, présente à l’arrière du pont 15 et baptisée The Wakeview pool. L’espace privatif extérieur pour adultes nommé The Sanctuary, fera également son grand retour dans une version améliorée, avec notamment la possibilité de louer des cabanas à la journée. Le solarium principal nommé Top Deck compte désormais deux piscines rectangulaires de même taille alors que l’iconique Seawalk et son plancher en verre a été libéré de ses comptoirs qui seront réunis en un seul, au centre du navire.

Enfin, concernant les hébergements, le navire comptera quelques cabines de type extérieure vue mer avec hublot ainsi que deux immenses suites de 140 m² qui offriront une vue à 270 degrés.

Où naviguera-t-il ? Pour ses débuts, le navires effectuera diverses croisières de 7 nuits en Méditerranée dont la première appareillera le 20 octobre 2019 depuis Le Pirée / Athènes. Puis, le 10 novembre, il effectuera sa croisière transatlantique de 22 jours à destination de la Floride afin d’être présenté au marché américain. Il effectuera ensuite durant l’hiver, diverses croisières au départ de Fort Lauderdale, avant de gagner l’Europe du Nord à partir d’avril 2020.

 

Le Bougainville & Le Dumont-d’Urville – Ponant

Le Bougainville Le Dumont-d’Urville, nouveaux navires de classe Explorers

Où sont-ils construits ? Troisième et quatrième des six unités de la classe Explorers commandées par Ponant, ils sont construits respectivement aux chantiers Vard de Tulcea en Roumanie qui réalisent la coque , alors que les chantiers de Søviknes en Norvège, s’occupent des superstructures et des aménagements internes. Chacun d’eux mesure 131 mètres de long pour 18 mètres de large et ont une capacité de 184 passagers et 110 membres d’équipage.

Quels seront leurs principaux atouts ? De petite taille, ces navires ont la possibilité d’accoster là où les géants de la croisière ne vont pas. Ils offrent tous les deux, un salon incroyable nommé Blue Eye, qui a la particularité de se trouver sous la ligne de flottaison et d’offrir une vision sous-marine ainsi qu’une expérience sensorielle hors-norme. Des hydrophones installés sur la coque, permettent de retranscrire les sons de l’océan comme les vagues ou le chant des mammifères. Les navires disposent également d’une piscine où l’on peut pratiquer la natation à contre-courant.

Où navigueront-ils ? Prévue pour le 15 avril 2019, la saison inaugurale du Bougainville s’effectuera en Méditerranée qu’il sillonnera de long en large jusqu’en novembre 2019, date à laquelle il partira passer la saison hivernale au chaud en effectuant des croisières dans l’océan Indien. Le Dumont-d’Urville, lui, doit débuter sa carrière le 25 août 2019 une série de croisières en Europe du Nord. Puis, entre septembre et octobre 2019, ils se rendra dans l’archipel du Cap-Vert avant de traverser l’Atlantique et passer l’hiver à sillonner l’Amérique du Sud et centrale et traverser le mythique canal de Panama.

 

Norwegian Encore – Norwegian Cruise Line

Norwegian Encore arborera une fresque d’Eduardo Arranz-Bravo

Où est-il construit ? Quatrième et dernière unité de la classe Breakaway Plus, le Norwegian Encore a été bâti comme ses sister-ships, aux chantiers allemands Meyer de Papenburg. Disposant d’une jauge de de 167 800 G.T, il mesure 326 mètres de long pour 41 mètres de large et peut embarquer jusqu’à 5 400 passagers et 1 821 membres d’équipage.

Quels seront ses principaux atouts ? Incontestablement, ce navire est avant tout fait pour les activités en extérieur puisqu’il comptera notamment  une piste de karting munies de véhicules électriques respectueux de l’environnement ainsi qu’un laser game sur le thème d’une cité en ruines, sans oublier un immense parc aquatique avec ses toboggans dont certains à très grande vitesse. Parmi les nouveaux espaces communs internes, vous aurez l’occasion de vous divertir grâce au Pavillon Galaxy qui présentera de multiples jeux vidéo faisant appel à la réalité virtuelle augmentée, alors que le bar Cavern Club sera la réplique exacte du fameux pub de Liverpool cher aux Beatles. A l’avant, vous trouverez un magnifique lounge, disposant d’une verrière panoramique à 270 degrés, également disponible pour les passagers logeant dans l’espace privatif The Heaven.

Où naviguera-t-il ? C’est par une croisière transatlantique entre Southampton et New York, que le navire commencera sa carrière le 02 novembre 2019. Une fois l’Atlantique traversé, il réalisera de novembre 2019 à avril 2020 une série de croisières au départ de Miami d’une durée de 7 nuits, avant d’enchaîner, à partir d’avril 2020, des croisières au départ de New York, d’une durée de 7 nuits, à destination des Bermudes.

 

Spectrum of the Seas – Royal Caribbean International

Le Spectrum of the Seas sera équipé de trampolines à la poupe

Où est-il construit ? Premier des deux navires de la classe Quantum Ultra, légère évolution des trois précédents navires de la classe Quantum, le Spectrum of the Seas a lui aussi, été construit dans les chantiers allemands de Papenburg et s’avère être le second navire de la compagnie conçu pour le marché asiatique. Mesurant 348 mètres de long et 41 mètres de large, il jaugera 168 666 G.T et aura une capacité de 5 622 passagers et 1 551 membres d’équipage.

Quels seront ses principaux atouts ? Bien entendu, vous retrouverez les activités qui ont fait le succès comme la North Star, la nacelle suspendue capable de s’élever à 90 mètres, le SeaPlex et sa piste d’auto-tamponneuses ou le simulateur de chute libre Ripcord by iFly. Mais ce n’est pas tout, puisqu’il bénéficiera également de nouvelles activités comme le Sky Pad, des trampolines mêlant des casques de réalité virtuelle, l’espace Star Moment où les passagers pourront pratiquer le karaoké mais aussi trois nouvelles enseignes de restauration à l’image du Noodle bar, spécialisé dans les nouilles asiatiques, le Sichuan Red et sa cuisine gastronomique venue de la province du même nom ou le Wonderland, qui bénéficiera de recettes revisitées par le chef chinois Da Dong.

Il sera également le premier de la flotte à offrir un espace privatif uniquement accessible aux passagers logeant dans des suites de classe de classe Silver ou Gold, lieu qui bénéficiera de son propre restaurant Silver et Gold et de son propre lounge, sans oublier des boutiques exclusives et un solarium privé baptisé The Balcony qui offrira une vue sur la proue.

Où naviguera-t-il ? C’est le 18 avril 2019 que le navire réalisera sa croisière inaugurale de 16 nuits qui le mènera de Barcelone à Dubaï, avant d’enchaîner avec une autre croisière de 14 nuits entre Dubaï et Singapour. A partir du 18 mai 2019, le navire débutera officiellement ses croisières en Asie de différentes durées qui appareilleront tout d’abord de Singapour puis seront proposées depuis Shanghai et Hong Kong.

 

Carnival Panorama – Carnival Cruise Line

Carnival Panorama, nouveau fleuron déployé sur la côte ouest américaine

Où est-il construit ? Troisième et dernier navire de classe Vista, le Carnival Panorama a été construit contrairement à ses aînés aux chantiers italiens Fincantieri, situés à Monfalcone. Mesurant 323,50 mètres de long et 37 mètres de large, il jauge 133 500 G.T et pourra embarquer jusqu’à 4 977 passagers et 1 450 membres d’équipage.

Quels seront ses principaux atouts ? Tout comme les deux précédentes unités, vous retrouverez tous les espaces extérieurs propres à cette classe de navires comme l’espace SportSquare complex qui combine jeux de plein air et parcours d’accrobranche, ainsi que l’impressionnante attraction SkyRide, ces nacelles suspendues à un rail qu’on doit faire avancer en pédalant. L’offre de restauration sera toujours aussi important puisqu’il comptera les plus célèbres enseignes de la compagnie comme les asiatiques Bonsai Sushi et Ji Ji Asian Kitchen ou les américains Seafood Shack ou Fahrenheit 555 Steakhouse, sans oublier l’italien et populaire La Cucina del Capitano. La nouveauté viendra du stand Guy’s Pig & Anchor Bar-B-Que Smokehouse, où vous dégusterez des plats à base de viandes fumées au bois de caryer créés selon des recettes du chef Guy Fieri, ainsi que des bières artisanales de l’enseigne The Parched Pig.

Où naviguera-t-il ? A sa livraison, le navire traversera directement l’Atlantique pour se rendre en Californie, où il effectuera le 11 décembre 2019, une première croisière vers la Riviera Mexicaine d’une durée de 4 nuits. Il enchaînera ensuite avec des croisières hebdomadaires au départ de Los Angeles vers cette région, qui commenceront le 14 décembre suivant.

 

Celebrity Flora – Celebrity Cruises

Celebrity Flora, nouveau représentant des Galapagos

Où est-il construit ? En finition aux chantiers néerlandais DeHoop de Tolkamer, ce navire de très petite taille viendra enrichir l’offre des croisières d’expéditions proposée par Celebrity Cruises. Mesurant 101 mètres de long pour 17 mètres de large, il jauge 5 739 G.T et peut embarquer jusqu’à 100 passagers et 81 membres d’équipage.

Quels seront ses principaux atouts ? Conçu comme un navire respectueux de l’environnement, le Celebrity Flora arbore une ligne assez futuriste qui proposera notamment dans chaque cabine un système de filtration de l’eau ainsi qu’un éclairage économique ou des chocolats et des produits pour le bain provenant directement de l’Équateur. Les cabines, toutes tournées vers l’extérieur, offriront une véranda qu’il sera possible d’ouvrir ou non pour transformer votre balcon en jardin d’hiver. Enfin, il proposera deux restaurants, divers salons dont un dédié à l’observation, ainsi qu’un solarium avec marina, piscine et jacuzzi.

Où naviguera-t-il ? Construit exclusivement pour effectuer des croisières aux Galapagos, ce navire appareillera pour des croisières de 7 nuits dès le 26 mai 2019.

 

Flying Clipper – Star Clippers

Flying Clipper deviendra le plus grand navire à voiles carrées au monde

Où est-il construit ? En achèvement dans les chantiers croates Brodosplit de Split, il deviendra, lors de son lancement, le navire amiral de la compagnie et le plus imposant jamais construit pour Star Clippers. Il mesurera 162 mètres de long pour 24 mètres de large, aura une jauge de 8 770 G.T et aura une capacité d’accueil de 300 passagers et de 140 membres d’équipage.

Quels seront ses principaux atouts ? Voulu comme la réplique du voilier France II qui croisa au début du 20e siècle, il sera équipé de cinq mats qui déploieront 6 300 m² de voilure. Il bénéficiera d’une coque renforcée en acier qui lui permettra de naviguer dans toutes les régions du Globe, y compris les zones polaires et sera habillé de ponts en teck. A l’intérieur, il comportera un magnifique restaurant décoré de boiseries présent sur deux ponts, ainsi qu’un élégant piano-bar et un bar extérieur comme on en trouve sur tous les navires de la flotte ou encore un spa pour chouchouter votre corps. Enfin, la poupe comprendra une marina escamotable proposant des activités nautiques.

Où naviguera-t-il ? Livré avec près de 2 ans de retard, il devrait effectuer pour sa saison inaugurale, toute une série de croisières à travers la Méditerranée.

 

MS Amalia Rodrigues – CroisiEurope

MS Amalia Rodrigues navigant sur le Douro

Où est-il construit ? Assemblé aux chantiers belges Sambre & Meuse de Beez, près de Namur comme la plupart des navires de la flotte, le MS Amalia Rodrigues mesurera 80 mètres de long pour 12 mètres de large et sera capable d’accueillir jusqu’à 132 passagers.

Quels seront ses principaux atouts ? Ce dernier estampillé 5 ancres, considéré comme le plus haut standing chez la compagnie fluviale, proposera des cabines extérieures à la décoration moderne et épurée et équipées de télévisions à écrans plats, dont la plupart d’entre elles seront dotées de balcons à la française, ainsi que de deux suites situées à l’arrière et disposant d’un véritable balcon privatif. Côté espaces communs, on retrouvera un vaste restaurant, ainsi qu’un salon-bar équipé d’une piste de danse, ou encore un solarium avec transats et d’une petite piscine.

Où naviguera-t-il ? Nommé ainsi d’après la plus célèbre chanteuse portugaise de fado du 20e siècle, ce navire proposera des croisières fluviales sur le Douro de différentes durées, qui appareilleront depuis Porto. La croisière inaugurale est programmée pour le 04 avril 2019.

 

Roald Amundsen – Hurtigruten

Roald Amundsen, nouvel « explorateur » Hurtigruten

Où est-il construit ? En cours de finitions aux chantiers norvégiens Kleven d’Ulsteinvik, le MS Roald Admunsen sera le premier d’une série de quatre navires innovants commandés par Hurtigruten. D’une jauge de 20 889 G.T, il mesurera 140 mètres de long pour 24 mètres de large et aura une capacité d’accueil de 530 passagers.

Quels seront ses principaux atouts ? Doté de matériaux robustes pour lui permettre de partir à l’assaut des pôles de notre Globe, il sera équipé de moteurs hybrides, qui fonctionneront à l’électricité, afin de réduire la consommation de carburant de 20%, mais aussi à l’énergie solaire, ce qui lui permettra de naviguer durant 30 minutes sans le moindre bruit. A bord, les passagers pourront choisir l’une des cabines de catégorie extérieure, dont une grande partie sera équipée de balcons privés, alors que les suites disposeront même d’un bain à remous sur le balcon. A bord, les passagers prendront leurs repas dans l’un des trois restaurants qui mettront la gastronomie norvégienne à l’honneur et occuperont leur temps comme ils le désireront en se rendant au centre d’activités doté d’une bibliothèque, d’écrans tactiles et d’instruments scientifiques, en échangeant avec les savants présents à bord ou encore en scrutant l’horizon depuis le pont d’observation intérieur et extérieur. Le navire possédera aussi des drones sous-marins qui pourront être déployés pour l’observation des fonds lors des escales à l’ancre.

Où naviguera-t-il ? Ayant pris du retard, le navire qui devait faire ses débuts en Antarctique fin 2018, devrait être opérationnel pour mai 2019 où il réalisera une série de croisières vers la Norvège et le Cap Nord.

 

Viking Jupiter – Viking Ocean Cruises

Viking Jupiter, sixième des quatorze navires prévus

Où est-il construit  et quels seront ses principaux atouts ? Sixième navire commandé par la compagnie premium Viking Ocean Cruises, initialement connue comme compagnie fluviale, il est assemblé comme les précédents navires aux chantiers italiens Fincantieri d’Ancône. Ce nouveau navire jumeau mesurera 227 mètres de long pour 29 mètres de large, aura une jauge de 47 800 G.T et accueillera jusqu’à 930 passagers servis par 465 membres d’équipage.  Disposant d’un haut niveau de standing et ne proposant que des cabines ou suites extérieures avec balcon, ce paquebot met en lumière une décoration sobre et élégante, directement inspirée du design norvégien. Chaque croisière est dotée de prestations incluses comme des boissons, des excursions à terre ou une connexion Wifi à bord.

Où naviguera-t-il ? C’est le 16 février 2019 que le paquebot partira pour son voyage inaugural en Méditerranée à travers une croisière au départ du Pirée / Athènes. Puis, de mai à octobre 2019, il proposera divers voyages à destination de l’Europe du Nord, avant de revenir en Méditerranée puis de partir vers l’Amérique du Sud pour l’hiver 2019-2020.

 

 

Mein Schiff 2 – TUI Kreuzfahrten

Le futur Mein Schiff 2 en navigation

Où est-il construit  et quels seront ses principaux atouts ? Comme son aîné, ce navire a été réalisé aux chantiers Meyer de Turku en Finlande et arbore une jauge de 111 500 G.T, une longueur de 315 mètres pour une largeur de 36 mètres et peut embarquer jusqu’à 2 894 passagers. Offrant pas moins de 17 options de restauration, le navire contient aussi une salle de concert de 300 places, entièrement dédiée à la musique classique avec une acoustique spécialement étudiée, ainsi qu’un solarium comprenant une imposante piscine d’une longueur de 25 mètres de long. 

Où naviguera-t-il ? Exclusivement réservé à la clientèle germanophone, ce navire débutera sa carrière le 19 janvier 2019 au départ de Bremerhaven, avant de poursuivre la saison hivernale aux Canaries, puis le reste de l’année en Méditerranée.

 

World Explorer – Mystic Cruises

World Explorer, petit nouveau sur le marché des croisières d’expéditions

Où est-il construit  et quels seront ses principaux atouts ? Réalisé par les chantiers portugais WestSEA de Viana do Castelo, il mesurera 126 mètres de long pour 19 mètres de large, aura une jauge de 9 300 G.T et embarquera jusqu’à 176 passagers et 125 membres d’équipage. Ce dernier, doté d’une coque renforcée certifiée pour la navigation vers les pôles, n’affichera que des cabines de catégorie extérieure. A bord, les passagers passeront le temps au salon d’observation, à la bibliothèque munie de guides et de jeux de société ou encore à la piscine ou au spa qui comprend un sauna.

Où naviguera-t-il ? Devant être initialement livré en décembre 2018, il avait été affrété par la compagnie Quark Expeditions, qui prévoyait de l’exploiter en Antarctique. Malheureusement, les travaux permettant l’installation d’un système sophistiqué de gestion de l’énergie hybride, a pris plus de temps que prévu. C’est finalement sous la bannière du tour opérateur allemand Nicko Cruises, filiale de Mystic Cruises, que le navire débutera sa carrière le 2 mai 2019 entre Porto et Palma de Majorque.

 

Hanseatic Nature & Hanseatic Inspiration – Hapag-Lloyd

Hanseatic Nature et Hanseatic Inspiration, navires chics

Où sont-ils construits et quels seront leurs principaux atouts ? Imaginés conjointement par les chantiers Vard de Tulcea en Roumanie qui réalisèrent la coque et de Langsten en Norvège qui s’occupèrent des superstructures et des aménagements intérieurs, ces petits navires dédiés à l’expédition mesureront chacun 138 mètres de long pour 28 mètres de large, auront une jauge de 16 100 G.T et embarqueront jusqu’à 230 passagers et 170 membres d’équipage. Voulus comme des navires ultra luxueux, ils disposeront de cabines et suites à balcon dont la plus petite mesurera 22 m², disposant de machines à cafés et d’une douche à effet de pluie,. Ayant une coque certifiée PC6, plus haut degrés de navigation dans les glaces, ils seront équipés d’un convertisseur catalytique SCR, réduisant les émissions ainsi qu’une peinture antifouling afin d’avoir une meilleure pénétration dans l’eau. A bord on retrouvera un spa de 215 m² ainsi que l’Interactive Knowledge Studio, espace où les passagers mèneront leurs propres recherches scientifiques.

Où navigueront-ils ? Réservé exclusivement à la clientèle germanophone, l’Hanseatic Nature fera ses débuts en avril 2019 alors que l’Hanseatic Inspiration, qui sera accessible aux passagers parlant Anglais, commencera en octobre 2019. Ils navigueront sur toutes les mers et océans du Globe, y compris les fleuves comme l’Amazone.

 

Spirit of Discovery – Saga Cruises

Spirit of Discovery, premier paquebot neuf de Saga Cruises

Où est-il construit  et quels seront ses principaux atouts ? Premier des deux navires polaires neufs, élaborés pour la compagnie britannique Saga Cruises, il sera livré par les chantiers allemands Meyer de Papenburg. Mesurant 236 mètres de long pour 31 mètres de large, il aura une jauge de 58 250 G.T et une capacité d’accueil de 999 passagers et 530 membres d’équipage.  Ne disposant que de cabines extérieures balcons, il contiendra quatre restaurants, plusieurs bars et salons servant des boissons comprises, un centre de bien-être, une boutique et une bibliothèque.

Où naviguera-t-il ? Appareillant des ports britanniques tels que Douvres ou Southampton, il proposera des croisières autour des Îles Britanniques, en Europe du Nord ainsi qu’en Méditerranée.

 

Coral Adventurer – Coral Expeditions

Coral Adventurer, nouveau fleuron de la compagnie australienne du même nom

Où est-il construit  et quels seront ses principaux atouts ? Quatrième navire d’expédition de la compagnie australienne Coral, il sera vivré par les chantiers Vard de Vaung Tau au Vietnam. De très petite taille, puisqu’il ne possède qu’une jauge de 5 536 G.T, il mesure 94 mètres de long pour 17 mètres de large et embarque jusqu’à 120 passagers et 30 membres d’équipage. Possédant un faible tirant d’eau de 4,5 mètres seulement, il peut s’aventurer dans les lagons les moins profonds d’Océanie. Arborant une décoration, un esprit et une gastronomie typiquement australiens, il ne comporte que des cabines et suites extérieures, dont la plus petite mesure 22 m². Le navire est également dédié aux installations et équipements de recherche scientifique.

Où naviguera-t-il ? Programmée pour le 23 avril prochain, la croisière inaugurale d’une durée de 18 jours appareillera de Singapour pour gagner Darwin en Australie. Puis, il effectuera des croisières longues d’au moins 11 jours, vers l’Australie, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et l’Indonésie.

 

Scenic Eclipse – Scenic Cruises

Scenic Eclipse, yacht destiné aux croisières luxe

Où est-il construit  et quels seront ses principaux atouts ? Compagnie australienne spécialisée dans le fluvial, Scenic Cruises, a décidé de se lancer dans les croisières maritimes de luxe. Elle décida de commander aux chantiers croates Uljanik de Pula, un yacht d’une jauge de 16 500 G.T, d’une longueur de 166 mètres et d’une largeur de 22 mètres disponible pour 228 passagers et 172 membres d’équipage. Il bénéficiera d’une très bonne tenue sur la mer puisqu’ils disposera de stabilisateurs 50% plus imposants que les navires de taille similaire. Côté hébergements, les passagers logeront dans l’une des cabines et suites extérieures vue mer avec balcon allant de 32 à 250 m². En plus, ils bénéficieront de 9 restaurants, d’un espace bien-être de 550 m², une marina et des installations peu courantes comme deux hélicoptères et un sous-marin de 7 places.

Où naviguera-t-il ? Devant débuté sa carrière le 18 octobre 2018, le navire a connu de sérieux retards à causes de problèmes financiers persistants aux chantiers et de grèves des ouvriers spécialisés dans la propulsion. Son voyage inaugural devrait débuter le 29 septembre 2019 au départ de New York.

 

Hondius- Oceanwide

Hondius, nouveau fleuron d’Oceanwide Expeditions

Où est-il construit  et quels seront ses principaux atouts ? Premier navire neuf de la compagnie néerlandaise Oceanwide Expeditions, il est actuellement en construction aux chantiers croates Brodosplit  de Split en Croatie. De petites dimensions, il mesurera 108 mètres de long pour 18 mètres de large, aura une jauge de 6 300 G.T et pourra embarquer jusqu’à 196 passagers et 76 membres d’équipage. Spécialisée dans les croisières polaires, la compagnie a fait doter son fleuron d’un coque PC6, plus haute certification pour voyager les mers de glace.  A bord, on retrouvera des cabines extérieures vue mer avec hublots dont deux triples et quatre quadruples et d’autres équipées de balcons. Le navire dispose également de bateaux rapides, de kayaks de mer et d’une marina pour la mise à l’eau et les descentes à terres. En plus d’un large lounge avec bar, vous passerez du temps au salon d’observation ou dans la bibliothèque.

Où naviguera-t-il ? Devant commencer sa carrière le 3 juin 2019, il réalisera une série de croisières vers le Cap Nord et le Spitzberg avant d’effectuer des croisières en Antarctique dès le 03 novembre 2019.

 

Greg Mortimer – SunStone/Aurora

Greg Mortimer, navire d’expédition à la ligne futuriste

Où est-il construit  et quels seront ses principaux atouts ? Exploité par la compagnie australienne Aurora Expeditions, spécialisée dans les croisières en Arctique et en Antarctique, ce paquebot sera le premier exemplaire d’une série de quatre navires commandés aux chantiers Haimen de Jiangsu, en Chine. D’une longueur de 104 mètres pour une largeur de 18 mètres, il jauge 7 400 G.T et pourra embarquer jusqu’à 160 passagers et 74 membres d’équipage. D’allure futuriste avec sa proue inversée qui lui apporte une meilleure stabilité pour combattre la houle, il dispose d’un système de positionnement dynamique et possède la certification PC  pour voyager dans les glaces. Disposant de cabines à balcon et de suites du même type, il comprend également de larges zones pour les observations extérieures ainsi qu’une marina où il sera possible de pratiquer des sports nautiques ou de la plongée.

Où naviguera-t-il ? Prévu pour octobre 2019, le voyage inaugural sera une croisière en Antarctique. Le navire y restera positionné durant la majeure partie de la saison hivernale 2019-2020.

 

Magellan Explorer – Antarctica 21

Magellan Explorer, navire amiral de la compagnie Antarctica 21

Où est-il construit  et quels seront ses principaux atouts ? Premier paquebot neuf de la compagnie chilienne Antarctica 21, spécialisée dans les croisières vers le Grand Continent Blanc, il sera assemblé aux chantiers ASENAV de Valdivia au Chlii. Pouvant embarquer jusqu’à 100 passagers et 60 membres d’équipage, il aura une longueur de 91 mètres, une largueur de 16 mètres et une jauge de 4 900 G.T. Disposant de 8 cabines extérieures avec hublots et 42 cabines extérieures avec balcon privatif, il possède également un salon d’observation muni d’une terrasse sur la proue, d’un espace bar et barbecue, d’un restaurant, d’une boutique de souvenirs, d’une salle de sport et d’un sauna, sans oublier une marina accessible pour les sports nautiques.

Où naviguera-t-il ? Comme le nom de la compagnie l’indique, ce navire réalise de nombreuses croisières à destination de l’Antarctique.

 

Vous savez désormais à quoi ressembleront tous les nouveaux navires qui entreront en service en 2019. Comme vous le remarquerez, le marché de la croisière se porte extrêmement bien puisque le nombre de paquebots est en hausse par rapport à 2018. Vous souhaitez voyager sur l’un d’entre eux ? Rien de plus facile, il vous suffit de contacter dès à présent l’un de nos agents qualifiés. Ils sont joignables du lundi au samedi, de 09h à 19h au 04 93 08 03 94.

Thomas

Auteur: Thomas

Rédacteur web - Agence Azur Croisières Ayant découvert la croisière il y a près de 20 ans, je n'ai cessé depuis lors, de me documenter sur ce sujet. Mon expérience acquise au cours de mes voyages me permet de vous communiquer ma passion pour les navires de croisières au travers d'astuces et d'actualités. Au plaisir de vous lire et d'échanger sur le sujet

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *