Compagnie Destinations Evènement

Croisières des années 2010 : les paquebots préférés des Français

Ecrit par Thomas

Pour notre dernier volet consacré aux paquebots que l’on connait plutôt bien sur le marché français, nous allons nous intéresser aux navires populaires ou insolites qui ont marqué cette première partie de la décennie 2010. Cette dernière fut riche en constructions et il est désormais habituel de voir sortir des chantiers européens, des paquebots imposants capables de transporter plus de 3 000 passagers.

msc-preziosa-croisiere

 

Pour notre dernier volet consacré aux paquebots que l’on connait plutôt bien sur le marché français, nous allons nous intéresser aux navires populaires ou insolites qui ont marqué cette première partie de la décennie 2010. Cette dernière fut riche en constructions et il est désormais habituel de voir sortir des chantiers européens, des paquebots imposants capables de transporter plus de 4 000 passagers.

Le marché de la croisière continue de se développer partout dans le monde et ce dernier peut également compter sur le marché français dont le nombre de croisiéristes a franchi la barre symbolique des 500 000 passagers en 2013. Et il y en a pour tous les goûts : de la croisière à petit prix, aux installations luxueuses en passant par les périples de plusieurs mois, le croisiériste français aime de nombreux points à bord des paquebots.

Voici un petit rappel parmi 10 paquebots sélectionnés et certains d’entre eux vous seront très certainement familiers.

 

MSC Preziosa

Historique : ce navire est la quatrième et dernière unité de la classe “Fantasia”, livrée à la compagnie MSC Croisières par les chantiers STX de Saint-Nazaire, à partir de 2008. A l’origine, ce navire était promis à un tout autre avenir puisqu’il avait été commandé en 2010 par la compagnie libyenne General Maritime Transportation Company, qui souhaitait se lancer dans la croisière et dont le premier consultant du comité de gestion n’était autre que Hannibal Kadhafi, fils de l’ancien dirigeant libyen. Le navire, qui devait avoir une décoration excentrique, comme un aquarium a requins, aurait été baptisé Phoenicia et aurait du être géré en partenariat avec MSC Croisières pour ses débuts. La guerre éclata en Libye en 2011 et les traites ne furent pas payées. Les chantiers STX cherchèrent un nouvel acquéreur qui fut rapidement trouvé en la compagnie MSC Croisières qui racheta ce navire 550 millions d’euros et décida de le nommer MSC Preziosa.

Destinations de prédilection : le navire commença sa carrière par un voyage inaugural entre Saint-Nazaire et Marseille, avant d’être déployé sur la Méditerranée Orientale au départ de Marseille, Gênes ou Barcelone. Puis, durant la saison hivernal, il gagnait l’Amérique du Sud afin de proposer le Brésil et l’Argentine. En 2017, suite à l’arrivée du MSC Meraviglia, il effectuera pour la saison estivale, des croisières en Europe du Nord, et ce pour la première fois de sa carrière.

Signes particuliers : bien que son architecture extérieure soit basée sur ses trois aînés, il dispose d’espaces uniques comme un parc aquatique pour les enfants et un toboggan aquatique, qui passe durant quelques instants au-dessus du vide. On les retrouve derrière la cheminée. A la poupe du navire, le solarium Lido Garden, réservé aux adultes, possède une piscine à débordement vitrée.

Costa Diadema

 

Le Costa Diadema quittant Savone © Costa Croisières

Le Costa Diadema quittant Savone © Costa Croisières

 

Historique : comme une grande partie de la flotte Costa Croisières, le Costa Diadema a été assemblé aux chantiers italiens Fincantieri de Marghera et a été livré en novembre 2014. Il est le premier navire de la flotte Costa à dépasser les 300 mètres de long. Son architecture est basée sur les navires de la classe “Magic”, livré à sa maison-mère, Carnival, entre 2008 et 2012.

Destination de prédilection : depuis ses débuts, le navire sillonne la Méditerranée occidentale entre la France, l’Italie et l’Espagne. Il est possible d’y embarquer toutes les fins de semaines depuis Marseille, Barcelone ou Savone.

Signes particuliers : a ce jour, le Costa Diadema renferme le plus grand spa en mer jamais construit sur un paquebot puisqu’il a été établi sur trois ponts, ce qui représente une surface totale de 7 800 m². De plus, il possède également sa propre brasserie dans laquelle vous trouverez également de nombreuses références de bières ainsi que des restaurants de spécialités comme un teppanyaki ou un glacier. Vous trouverez également un espace baptisé Star Laser, un jeu d’adresse où les passagers doivent se toucher grâce à des lasers. Enfin, côté cabines, celles de catégorie “extérieure vue mer avec balcon” semblent avoir l’apparence de grottes.

 

Horizon

Le paquebot Horizon ancré au large de Portofino © CDF

Le paquebot Horizon ancré au large de Portofino © CDF

Historique : c’est un 1990 que ce navire sortit des chantiers allemands Meyer de Papenburg et devint le premier paquebot neuf d’une toute nouvelle compagnie Celebrity Cruises. Cette dernière fut rachetée en 1997 par la compagnie Royal Caribbean International. Après 15 ans de carrière chez Celebrity Cruises, il devint l’Island Star et fut transféré chez Island Cruises, compagnie britannique fondée conjointement entre Royal Caribbean international et le voyagiste britannique First Choice. Leur but était de proposer des croisières à petit budget dans une ambiance décontractée, amicale et informelle. Les résultats étant moins bons que prévus, Royal Caribbean International cessa son partenariat et transféra le navire à sa nouvelle filiale espagnole Pullmantur, où il devint le Pacific Dream et commença ses rotations dès mai 2009. Mais c’est à partir du 28 avril 2012 que les passagers francophones vont s’attacher à ce navire qui devint le nouveau fleuron de la compagnie Croisières de France, en remplacement du Bleu de France, après avoir été rénové à Marseille.

Destinations de prédilection : le navire est présent au printemps et à l’automne en Méditerranée et effectue des croisières au départ de Marseille, de différentes durée. L’été, ce dernier est déployé vers les fjords de Norvège, lors de croisières au départ de Calais. Enfin, il passe la saison hivernale aux Caraïbes.

Signes particuliers : l’Horizon est un navire étudié pour la clientèle francophone qui apprécie énormément sa taille raisonnable de 208 mètres de long, sa capacité maximale de 1800 passagers ainsi que sa gastronomie qui met à l’honneur des plats d’inspiration française.

 

Norwegian Epic

Norwegian Epic quelque part en Méditerranée © D.R

Norwegian Epic quelque part en Méditerranée © D.R

 

Historique : c’est en 2006 que la compagnie Norwegian Cruise Line passa commande aux chantiers Saint-Nazaire, qui étaient la propriété du groupe Aker Yards à l’époque, de deux unités importantes, livrables en 2010 et 2011. Entre temps, la compagnie s’était faite rachetée par la firme américaine Apollo Management, qui souhaitait apporter quelques modifications sur le navire tout en payant le même prix. Un différent éclata entre les deux parties et la firme américaine décida de ne prendre livraison que d’un navire au lieu des deux prévus, préférant payer les pénalités. Norwegian Epic fut finalement remis à sa compagnie en juin 2010.

Destinations de prédilection : le Norwegian Epic commença sa carrière par une croisière transatlantique entre Southampton et New York, puis, il effectua des croisières aux Caraïbes, au départ de Miami. En 2012, le navire fut déployé pour la première fois en Méditerranée occidentale du printemps à l’automne et retourna aux Caraïbes l’hiver, chose qu’il continue à faire depuis, hormis pour l’hiver 2015-2016 où il resta en Méditerranée. Pour la saison 2016, le navire est en tête de ligne à Marseille, pour le plus grand bonheur des passagers francophones.

Signes particuliers : Norwegian Epic ne dispose pas de bloc salle de bains, comme la quasi totalité des paquebots de croisière. Le lavabo et la douche se trouvent directement dans la cabine, un rideau permet d’avoir un peu d’intimité. Il fut également le premier navire à posséder un véritable Ice Bar dont le mobilier est fait en glace.

Allure of the Seas

Allure of the Seas en navigation © D.R

Allure of the Seas en navigation © D.R

Historique : il fut incontestablement le paquebot le plus attendu de l’année 2010. Livré par les chantiers finlandais de Turku à la compagnie Royal Caribbean International, ce navire devenait à l’époque le plus gros paquebot du monde, dépassant de 50 centimètres seulement son aîné, l’Oasis of the Seas.

Destinations de prédilection : ce mastodonte des mers est avant tout étudié pour des croisières aux Caraïbes. Depuis sa mise en service, offre des croisières au départ de Fort Lauderdale, à destination des plus belles îles des Caraïbes est. En 2015, il dut se rendre à Rotterdam afin de subir une révision de son appareil propulsif. Par la même occasion, la compagnie décida de le faire naviguer en Méditerranée occidentale, lors de croisières de 7 nuits au départ de Barcelone. Les habitants de la cité phocéenne ont pu l’admirer de manière hebdomadaire durant six mois.

Signes particuliers : il sera resté le plus gros paquebot du monde jusqu’à la mise en service de son “petit-frère” l’Harmony of the Seas en mai 2016. Il dispose d’espaces qu’on ne retrouve que sur cette classe de navire comme un véritable jardin découvert en plein milieu du navire, un carrousel, un théâtre aquatique en plein air ainsi qu’un bar monté sur un ascenseur qui vous permet de descendre trois ponts plus bas.

Le Boréal

Le Boréal glissant sur les vagues © Ponant

Le Boréal glissant sur les vagues © Ponant

 

Historique : après douze années sans aucune construction, l’armateur français Ponant pris livraison du Boréal, un petit navire dont la réalisation a été confiée aux chantiers Italiens Fincantieri d’Ancône. Malgré ses “petits” 140 mètres de long, il était le plus imposant navire jamais livré à la compagnie. Dès sa première année, le navire reçut de nombreuses éloges et gagna très vite la popularité des habitués de la compagnie. Ce changement fut si prometteur que Ponant décida de passer commande de trois autres navires jumeaux, qui furent livrés entre 2011 et 2015.

Destinations de prédilection : grâce à sa coque renforcée, Le Boréal est capable d’affronter toutes les mers et tous les océans du monde de la Méditerranée à l’océan pacifique, en passant par les régions polaires.

Signes particuliers : Le Boréal possède une ligne fine qui fait penser à un yacht de croisière et sa faible capacité de 265 passagers maximum en fait un paquebot agréable où il est facile de nouer contact avec une clientèle très majoritairement francophone. De plus, sa petite taille et un atout qui lui permet de visiter les points les plus reculer comme la péninsule Antarctique. A bord, le service s’avère irréprochable et la cuisine met en avant la gastronomie française.

Costa Deliziosa

Costa Deliziosa en escale dans le fjord de Geiranger © D.R

Costa Deliziosa en escale dans le fjord de Geiranger © D.R

 

Historique :  un an après la livraison du Costa Luminosa par les chantiers italiens Fincantieri de Marghera, Costa Croisières prenait livraison en 2010 du Costa Deliziosa, navire de taille moyenne, dérivé de la classe “Vista”, initialement créée pour la compagnie Holland America Line, elle aussi propriété du groupe américain Carnival.

Destinations de prédilection : la compagnie Costa Croisières change régulièrement les itinéraires de ce navire. On peut très bien le voir en Méditerranée occidentale une grande partie de l’année mais aussi en Europe du nord durant la saison estivale ou encore croisant dans les Caraïbes l’hiver. Lorsque la compagnie Costa Croisières décida de renouveler les croisières tours du monde à la fin de l’année 2011, il fut le premier choisi pour effectuer ce périple exceptionnel.   

Signes particuliers : à bord de ce navire à taille humaine, vous pourrez admirer 4756 reproductions et 340 œuvres d’art dont la pièce maîtresse qu’on retrouve dans l’atrium, la “Sphère” d’Arnaldo Pomodoro.

 

MSC Magnifica

MSC Magnifica en navigation © MSC Crociere

MSC Magnifica en navigation © MSC Crociere

 

Historique : en 2006, les chantiers de Saint-Nazaire livraient le premier navire de la classe “Musica” à la compagnie MSC Croisières. Quatre ans plus tard, le MSC Magnifica, dernier de cette série rejoignaient ses trois autres sisters-ships de taille intermédiaire.

Destinations de prédilection : dès ses débuts, le navire a effectué des croisières en Europe du Nord, mais il est aussi un fidèle visiteur de l’Amérique du Sud puisque de nombreux itinéraires au départ de Santos sont également à son programme. Depuis peu, il propose des croisières en Méditerranée orientale une grande partie de l’année.

Signes particuliers : contrairement aux trois premiers navires, le MSC Magnifica dispose d’une piscine couverte où vous pouvez vous baigner quelque soit la météo. Il contient également d’un bar des sports où vous pouvez voir de nombreuses compétitions sur différents écrans et grignoter des aliments de type “snack”, ainsi qu’un solarium pour adultes muni d’un bar. Les suites sont également plus nombreuses, vous en trouverez 52 contre 18 sur les trois autres navires.

 

Anthem of the Seas

Arrivée inaugurale de l'Anthem of the Seas à Southampton © D.R

Arrivée inaugurale de l’Anthem of the Seas à Southampton © D.R

 

Historique : ce navire correspond à la seconde unité de la classe “Quantum”, qui fut commandée par la compagnie Royal Caribbean International aux chantiers allemands Meyer de Papenburg. Livré seulement six mois après le premier navire, l’Anthem of the Seas commença sa carrière en avril 2015.

Destinations de prédilection : pour sa première saison, l’Anthem of the Seas proposait des croisières au départ de Southampton, qui étaient plutôt des itinéraires longs qui l’ont mené en Méditerranée occidentale ou en Europe du Nord. Depuis, le navire est basé sur les Caraïbes et les Bermudes et proposent des croisières au départ de New York.

Signes particuliers : comme son aîné, l’Anthem of the Seas apparaît comme l’un des navires “les plus connectés en mer”. Il dispose d’un système de connexion internet par satellite extrêmement performant et ce quelque soit l’endroit du globe. Il possède également les aménagement propres à cette classe de navire comme la North Star, un nacelle qui vous emmène à plus de 90 mètres de haut mais aussi le SeaPlex, un espace polyvalent où l’on retrouve une piste d’auto-tamponneuses qui fait aussi discothèque, salle de jeux vidéo et terrain de pingpong. Vous trouverez également un simulateur de chute libre. Soyez attentif, sur l’un des plus hauts ponts, vous remarquerez une girafe, une bouée autour du cou.

 

Royal Princess

Royal Princess lors de ses essais en Adriatique © Princess Cruises

Royal Princess lors de ses essais en Adriatique © Princess Cruises

 

Historique : troisième navire à porter ce nom au sein de la compagnie Princess Cruises, ce paquebot fut livré par les chantiers Fincantieri de Monfalcone en juin 2013. Il est le premier d’une nouvelle série, qui demeure à ce jour la plus imposante construite pour la compagnie américaine, qui n’avait plus reçu de paquebots neufs depuis 2008. En 2014, son jumeau, le Regal Princess vint l’accompagner, puis en 2017, se sera au tour du Majestic Princess, et deux autres navires les rejoindront à la fin de la décennie.

Destinations de prédilection : le Royal Princess est présent dans deux destinations distinctes : du printemps à l’automne, on le retrouve en Méditerranée où il effectue des croisières au départ de Civitavecchia/Rome, Barcelone ou Le Pirée/Athènes.

Signes particuliers : il fut inauguré en grande pompe le 13 juin 2013 à Southampton par la duchesse de Cambrige, Kate Middleton. Si vous écoutez sa sirène, vous reconnaîtrez les premières notes du générique de la série télévisée “La croisière s’amuse”. Enfin, si vous n’avez pas le vertige, vous pourrez marcher sur l’un des sols en verre qui vous laissera entrevoir les flots, 40 mètres plus bas.

 

 

Vous avez pu le remarquer, les années 2010 ont vu éclore des paquebots de différentes tailles qui conviendront à tous les futurs passagers. Vous souhaitez naviguer sur l’un d’entre eux ? Contactez dès à présent votre agence Azur Croisières afin de réserver votre prochain départ sur ces magnifiques “palaces flottants”. Nos agents sont à votre écoute du lundi au samedi de 09h à 19h. Vous pouvez les contacter en composant le 04 93 08 03 94.

De plus, si vous avez voyager sur l’un de ces navires, n’hésitez pas à nous faire partager vos impressions afin de les transmettre à d’autres lecteurs passionnés et des croisiéristes novices ou aguerris.

A propos de l'auteur

Thomas

Rédacteur web - Agence Azur Croisières. Ayant découvert la croisière il y a près de 20 ans, je n'ai cessé depuis lors, de me documenter sur ce sujet. Mon expérience acquise au cours de mes voyages me permet de vous communiquer ma passion pour les navires de croisières au travers d'astuces et d'actualités. Au plaisir de vous lire et d'échanger sur le sujet.

2 commentaires

  • Bonsoir nous sommes belge et serions intéressés par le tour du monde à partir du 6 janvier 2019 et nous voudrions savoir si des cabines sont encore disponibles pour cette croisière et les prix tout inclus !! Nous avons déjà voyagé avec MSC en Amérique du Sud. Merci d’avance pour votre réponse

Laisser un commentaire