MSC Croisières va agrandir sa flotte de quatre gigantesques paquebots

msc-new-world

 

Une chose est sure, la compagnie MSC Croisières ne relâche pas ses efforts pour gagner le podium des trois plus importantes compagnies de croisière au monde. La compagnie italo-suisse à passé commande de deux mégas paquebots, plus deux autres unités en option, livrables entre 2022 et 2026, par les chantiers STX de Saint-Nazaire.

Elle est désormais le meilleur client des chantiers nazairiens avec dix paquebots livrés depuis le MSC Lirica en 2003, et huit autres paquebots à construire jusqu’en 2026, dont six fermes. En effet, MSC Croisières a commandé deux navires de classe « Meraviglia« , dont le premier fera ses débuts en juin 2017, deux navires de classe « Meraviglia Plus », qui seront 16 mètres plus longs et posséderont 200 cabines de plus  que les précédents. A cela s’ajoute également les deux navires de la classe « Seaside« , ainsi qu’une option pour un troisième navire dont la mise en service sera prévue entre 2017 et 2021.

 

Des relations indissociables entre MSC Croisières et la France

Une signature « d’Etat »

Gianluigi Aponte, François Hollande et Laurent Castaing se congratulent après la signature du contrat © Reuters/Charles Platiau

Gianluigi Aponte, François Hollande et Laurent Castaing se congratulent après la signature du contrat © Reuters/Charles Platiau

Pour rappel, l’Etat est actionnaire à 33%, dans le capital des chantiers nazairiens et cette nouvelle commande permettra à ces derniers de tourner à plein régime, au moins jusqu’en 2026. Le contrat qui dépasserait les 4 milliards d’euros représente ainsi 37 millions d’heures de travail supplémentaires pour les employés et les sous-traitants des chantiers STX France.

C’est le donc le 06 avril 2016, au Palais de l’Elysée que la signature de ce contrat à eu lieu, en présence du Président de la République François Hollande,  Gianluigi Aponte, fondateur du groupe MSC et Laurent Castaing, directeur général de STX France.  150 employés avaient également été invités à venir prendre part à cette signature historique, qui se déroulait dans la prestigieuse salle des fêtes du palais présidentiel.

Le fondateur du groupe MSC a souligné qu’il continuerait à faire confiance aux chantiers de Saint-Nazaire, tout en les remerciant pour la ponctualité des livraisons, la bonne volonté mise en oeuvre par tous les membres, de l’ingénieur à l’ouvrier, afin de créer et de livrer des navires bénéficiant d’une grande qualité de travail.

Pour l’anecdote, la cérémonie s’est terminée par un cadeau offert au président Hollande, une maquette d’une longueur de 2,60 mètres, du MSC Preziosa, placé dans une vitrine.

Par la même occasion, la compagnie MSC Croisières perpétue sa place de numéro 1, en tant que plus grand client privé de la France.

 

Des navires plus grands mais pas trop

Avec cette nouvelle commande, la compagnie MSC Croisières est elle aussi, entrée dans la course au gigantisme. Bien que l’architecture des navire n’a pas encore été sélectionnée, la compagnie a indiqué les dimensions des futurs navires de la classe « New World ». Chacun d’eux devrait mesurer 335 mètres de long pour 47 mètres de large, contiendrait 2750 cabines afin d’accueillir 5500 passagers en base double et posséderait une jauge supérieure à 200000 G.T.

D’après les dimensions il apparait que la compagnie ne souhaite pas construire des navires trop longs, afin de continuer à avoir une certaine manœuvrabilité et de pouvoir faire escale dans le maximum de ports possibles, contrairement aux mastodontes.

 

Des navires « propres » avec une plus grande autonomie

Toujours soucieux de l’environnement, la compagnie MSC Croisières armera pour la première fois au sein de sa flotte des paquebots qui fonctionneront au gaz naturel liquéfié, un carburant plus propre qui permet de diminuer les émissions de dioxyde de carbone et de ne plus rejeter du souffre ou de l’azote.

Il s’agit d’un investissement lourd voulu par MSC Croisières pour rendre ses navires « verts » qui indique que ce type de propulsion est nettement plus onéreux que le carburant classique, utilisé sur ses autres navires.

Par la même occasion, les chantiers STX de Saint-Nazaire devront réaliser une prouesse technologique selon monsieur Castaing puisque les cuves de gaz naturel liquéfié prennent un volume double par rapport au carburant classique. Les futurs paquebots devraient ainsi avoir une autonomie de deux semaines de croisière, sans avoir à effectuer de ravitaillement.

 

Nouveaux défis sur le marché mondial de la croisière

Conserver la première place en Méditerranée face à Costa Croisières

En juillet 2015, nous apprenions que Costa croisières intégrerait dans sa flotte, en 2019 et 2020, deux mégas paquebots ayant la plus grande capacité sur le marché de la croisière à savoir 6 600 passagers. Les deux futures unités seront également des navires « propres » car ils seront équipés d’une propulsion mixte LNG, c’est à dire qu’ils fonctionneront au gaz naturel liquéfié. Ils devraient mesurer 337 mètres de long pour 42 mètres de large et jaugeront 183400 G.T. tout en contenant 2 605 cabines.

Pour ses futurs navires « New World », MSC Croisières s’est visiblement inspiré de son concurrent puisque c’est également le système de propulsion au gaz naturel liquéfié qui a été choisi. On remarque que les navires MSC seront bien plus imposants avec une jauge supérieure d’environ 20000 G.T. et ils disposeront d’environ 150 cabines en plus soit 300 passagers supplémentaires. MSC Croisières pourra ainsi se vanter, dès 2022, d’armer les plus grands paquebots d’Europe.

 

Des navires faits pour parcourir le monde

La compagnie MSC Croisières a annoncé que ces navires pourront naviguer sur toutes les mers du globe, hormis les zones polaires.

Pour cette série de navire, elle a choisi « New World », un nom à consonance anglo-saxonne, comme elle l’avait déjà fait pour la classe « Seaside ». Si l’histoire se répète, on peut donc penser que le premier navire de cette nouvelle classe pourrait rejoindre la Floride afin d’être exploité pour le marché américain, et concurrencer ainsi les trois navires de la classe « Oasis », exploités par la compagnie Royal Caribbean International et actuellement les plus gros au monde.

N’aurait-elle pas également des prétentions sur le marché chinois de la croisière ? En pleine expansion dans le secteur, les compagnies n’hésitent plus à envoyer des grosses unités pour répondre à la demande. D’ailleurs MSC Croisières y déploie pour la première fois, dès le 02 mai 2016, le paquebot MSC Lirica. Des résultats encourageants pourraient l’inciter à expatrier d’autres de ses navires, à l’avenir.

 

Il faudra encore patienter quelques temps avant de découvrir les nouveaux navires amiraux de la compagnie MSC Croisières, qui contiendront, à coup sur, de multiples innovations, comme cette dernière aime en offrir à ses passagers. En attendant l’ouverture des réservations, vous pouvez toujours découvrir ou redécouvrir les différents navires de la flotte qui conviendront à n’importe quel passager puisqu’ils sont de tailles variables.

Partez ainsi pour des croisières en Méditerranée toute l’année, mais aussi en Europe du Nord l’été ainsi que vers des destinations au climat agréable l’hiver comme les Caraïbes, l’Amérique du Sud, le Golfe Persique ou l’Afrique du Sud. A coup sur, il y aura toujours un navire MSC pour vous convenir. Réservez votre prochain voyage sur les mers en contactant l’un de nos agents Azur Croisières, disponibles du lundi au samedi de 09h à 19h au 04 93 08 03 94.

Thomas

Auteur: Thomas

Rédacteur web - Agence Azur Croisières Ayant découvert la croisière il y a près de 20 ans, je n'ai cessé depuis lors, de me documenter sur ce sujet. Mon expérience acquise au cours de mes voyages me permet de vous communiquer ma passion pour les navires de croisières au travers d'astuces et d'actualités. Au plaisir de vous lire et d'échanger sur le sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *