Actualité des compagnies Actualité des navires Evènement Nouveaux navires

Deux méga paquebots pour Costa Croisières livrés à la fin de la décennie

Ecrit par Thomas

Ce matin du 28 juillet 2015, en direct du musée des Sciences et des Technologies de Milan, la compagnie Costa Croisières, membre du premier groupe mondial, Carnival, a dévoilé au public ces deux futurs paquebots, livrables en 2019 et 2020.

paquebot-nouveau-costa

Le matin du 28 juillet 2015, en direct du musée des Sciences et des Technologies de Milan, la compagnie Costa Croisières, membre du premier groupe mondial, Carnival, a dévoilé au public ces deux futurs paquebots, livrables en 2019 et 2020. C’est mi-juin dernier que les premières informations ont été dévoilé par le groupe américain qui avait dévoilé avoir commandé quatre mégas navires. Les deux premiers, construits aux chantiers allemands Meyer de Papenburg avait été désignés pour la branche allemande de Costa Croisières, la compagnie Aida Kreuzfahrten. En revanche, concernant les deux autres paquebots, Carnival était resté nettement plus silencieux. Ce n’est désormais plus un secret puisque Costa Croisières a fait taire les spéculations.

Les plus gros paquebots “verts” d’Europe

La plus importante capacité sur un navire de croisière

L’information essentielle, c’est que ces navires auront (sauf constructions lancées d’ici là) la plus grande capacité, jamais vu jusque là sur un paquebot de croisière puisqu’ils pourront embarquer jusqu’à 6600 passagers servis par 1647 membres d’équipage. En revanche, en ce qui concernent les dimensions, les futurs navires Costa mesureront 337 mètres de long pour 42 mètres de large, ils auront une jauge de 183400 G.T et contiendront 2605 cabines, soit une capacité en base double de 5210 passagers. Si l’on devait les comparer à un autre navire, la longueur et la largeur des nouvelles constructions seront semblables à celles du très célèbre Queen Mary 2. Même s’ils pourront embarquer 240 passagers de plus que la capacité maximale des navires de la classe Oasis de la compagnie Royal Caribbean International, ces derniers sont encore loin des 361 mètres de long, 47 mètres de large et 225.282 G.T des navires américano-norvégiens. Cette “limitation” des dimensions peut se comprendre de part les ports où le navire pourrait être exploité car si la compagnie Costa Croisières souhaite affecter l’un de ces navires dans son port principal de Savone, en Italie, ce dernier doit garder des mesures acceptables afin de pouvoir manœuvrer aisément et accoster au Palacrociere, la gare maritime de la compagnie. En revanche, avec une telle jauge, ces paquebots se placeront en seconde position des plus gros paquebots du monde. Il ne reste plus qu’à savoir quels noms seront apposés à côté de la mention “Costa”.

Un système de propulsion écologique jamais vu sur un paquebot

Le futur méga paquebot de Costa Croisières en navigation

Illustration du futur méga paquebot de Costa Croisières en navigation

L’autre nouvelle c’est que le groupe Carnival a signé avec les chantiers Meyer de Turku, en Finlande, pour la réalisation de ces deux futurs géants des mers de chez Costa et non chez Fincantieri, dont le carnet de commande est bien chargé pour la fin de la décennie. Le groupe Carnival confie de nouveau, la réalisation de ses navires à des chantiers finlandais, chose qu’elle n’avait plus faite depuis la construction des six navires de la classe “Spirit” qui avaient été assemblés à Helsinki et dont les Costa Atlantica, livré en 2000 et Costa Mediterranea, livré en 2003, font partie.

De plus, ces navires seront les ambassadeurs de la “croisière verte” puisqu’ils fonctionneront au gaz naturel liquéfié, une première dans le genre. Ce système de propulsion nettement plus propre  que les énergies fossiles permettra de diminuer considérablement les fumées sortant généralement des échappements du navire. Le gaz liquéfié sera également utilisé pour faire fonctionner tous les équipements du navire lorsque celui-ci sera en navigation. Une nouvelle manière de démontrer que les compagnies de croisière sont conscientes qu’elles doivent armer des navires propres et respectueux de l’environnement. Roger Frizzell, vice-président senior et chargé de communication du groupe Carnival s’enthousiasme beaucoup sur cette nouvelle technologie apportée en indiquant que ce nouveau système de propulsion dépassera les attentes du Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives et que le coût de ce nouveau carburant ne devrait pas avoir d’impact sur le tarif des croisières par passager.

Consolidation de la marque Costa et de son état d’esprit

Déjà prévu pour la Méditerranée dès sa sortie ?

Illustration du futur navire Costa arrivant à La Valette

Illustration du futur navire Costa arrivant à La Valette

Si l’on en croit l’illustration ci-dessus, communiquée par la compagnie Costa, le premier méga paquebot pourrait bien être déployé pour des croisières en Méditerranée Occidentale, destination phare de la compagnie qui rassemble toujours plus de passagers chaque année. On peut déjà penser que si le navire est attendu à Malte, il embarquera très certainement ses passagers à Savone, port principal de la compagnie Costa pour des départs en Méditerranée, facilement joignable en autocar depuis Nice. Marseille et Barcelone, deux autres ports importants pour des têtes de ligne dans cette région maritime seront surement pressentis. Il y a fort à parier que le premier navire effectuera des croisières en Méditerranée Occidentale en 7 jours, itinéraire que la compagnie Costa réalise depuis les années 1960.

Faire vivre “l’esprit italien” sur ces nouveaux navires

Plus que jamais, les principaux dirigeants de Costa Croisières sont unanimes à dire que ces navires représenteront un tournant majeur dans l’histoire de la compagnie. Neil Palomba, directeur général de la compagnie Costa, pense que ces paquebots seront des nouvelles références dans la vision de la croisière de demain. Les équipements intérieurs seront également repensés pour adopter une atmosphère d’avantage conviviale. Désormais, les paquebots Costa doivent être vus comme des ambassadeurs qui doivent refléter ce que l’Italie a de meilleur à travers le style unique, l’hospitalité et le divertissement ou encore l’excellence culinaire. Costa s’avère bien partie pour devenir “la plus belle de la société italienne sur les mers”.

Rester dans la course face à la montée de la concurrence

Cette annonce de nouvelles constructions intervient quelques jours seulement après que la compagnie italo-suisse, MSC Croisières, principal concurrent de la compagnie Costa Croisières, ait dévoilé d’excellents chiffres pour l’année 2015 et pris la tête du marché de la croisière en Europe, selon les prévisions. De plus, la compagnie MSC continue son expansion et prendra livraison entre 2017 et 2022 de six nouveau navires de taille importante ce qui portera sa flotte à 18 navires alors que Costa Croisières en possédera 17. Il n’est donc pas anodin de penser qu’avec la livraison de ces deux unités pour la fin de la décennie, qui seront les plus importantes d’Europe, Costa vise de nouveau les sommets sur cette destination. D’ailleurs, Michael Thamm, PDG du groupe Costa ne s’en cache pas en déclarant que ces deux nouveaux navires serviront à renforcer le position de leader du groupe sur les marchés européens. A l’heure actuelle, la capacité des 15 navires Costa est d’environ 45100 lits contre 40650 pour les 12 navires de la compagnies MSC Croisières. lorsque les deux compagnies auront reçu leurs navires neufs, la capacité totale des navires Costa sera augmentée de 13200 lits supplémentaires alors que chez MSC, la livraison des six navires, jusqu’en 2022 lui apportera 33400 lits supplémentaires. A n’en pas douter, le duel que se livrent les premières compagnies d’Europe est loin d’être terminé : MSC qui a enfin gravi la première place sur ce marché veut tout faire pour y rester alors que Costa Croisières tient à revenir sur la plus haute marche.

En attendant la livraison de ces deux splendides paquebots, vous avez tout le loisir de découvrir les autres navires de la flotte Costa Croisières et de partir avec l’un d’eux vers l’Europe du Nord, la Méditerranée mais aussi des croisières aux Caraïbes, en Amérique du Sud ou dans le Golfe Persique. L’une de ces destinations vous tente ? Confiez votre projet de voyage à Azur Croisières, votre agence spécialisée dans le domaine.  Ils sont disponibles du lundi au samedi de 09h à 19h au 04 93 08 03 94.

 

A propos de l'auteur

Thomas

Rédacteur web - Agence Azur Croisières. Ayant découvert la croisière il y a près de 20 ans, je n'ai cessé depuis lors, de me documenter sur ce sujet. Mon expérience acquise au cours de mes voyages me permet de vous communiquer ma passion pour les navires de croisières au travers d'astuces et d'actualités. Au plaisir de vous lire et d'échanger sur le sujet.

3 commentaires

  • Bonjour Thomas,

    J’ai apprécié votre article, je viens d’effectuer une sortie sur diadema “Espagne…Italie” en août, pas si convaincu finalement je pensé en avoir plein les yeux concernant le dernier né, déçu l’impression de voyager sur un bateau déjà âgé pas de nouveauté la déco reste sans éclat les restaurants identiques même cabines…et le spa le plus grand au monde quel slogan…à condition d’en faire parti et de payer encore. C’est au détriment de la salle de sport plus petite et la suppression de vestiaire de douche et de sauna contrairement au autre bateaux ce n’est pas une affaire. Je préfère largement le fortuna ou autre bateaux de la flotte…en 2019 les plus gros du monde oui mais si c’est pour entasser des cabines ce n’est pas valable. Je n’est jamais pris msc mais au vu des équipements tyrolienne véritable jardin ça l’air d’une autre dimension.

    Est ce que Costa vas cumuler des cabines pour moins de services avec moins d’employé “et encore plus de travail pour les Philippins qui m’ont l’air bien épuisés et de moins en moins payés”
    Vont ils enfin innover en terme d’innovation et de décoration ?

Laisser un commentaire