Cliquez-ici pour revenir au site
Affinez vos critères

Croisières Birmanie : Promotions, 2017 - 2018, dernières minutes...

Vous souhaitez vous évader et partir à la découverte d’un pays fascinant connu pour ses pagodes et ses temples bouddhistes ? Envolez-vous vers la Birmanie, pays désormais appelé Myanmar, et laissez-vous tenter par une croisière le long du principal fleuve du pays : l’Irrawaddy, dont l’origine sanskrit Airavati signifierait « fleuve des éléphants ». 

 Ce fleuve, véritable voie de communication du pays depuis des siècles, naît dans le massif de l’Himalaya. Il traverse la Birmanie du nord vers le sud et se jette dans la mer d’Andaman, par un vaste delta, après avoir parcouru 2 170 kilomètres. Le long de l’Irrawaddy, les civilisations Puy et  Birmane, s’y sont installées et ont édifié les plus beaux ouvrages, encore visités de nos jours comme les somptueuses pagodes. Au 19e siècle, durant l’époque coloniale britannique, le fleuve fut rebaptisé « Road to Mandalay », de part son côté pratique pour acheminer hommes et marchandises. Aujourd’hui encore, il continue à avoir ce même rôle et permet aux touristes de visiter les plus beaux ouvrages du pays

Infos pratiques à savoir pour votre croisière en Birmanie

Formalités administratives

  • Pour votre voyage en Birmanie, vous devrez être en possession de deux documents essentiels. Tout d’abord, d’un passeport dont la date d’expiration est valable au moins six mois après la date de retour et qui doit impérativement posséder deux pages vierges. Un visa birman est également nécessaire pour entrer dans ce pays.

Recommandations médicales

  • Il est recommandé d’être à jour dans ses vaccins, en particulier ceux pour le DT-polio, l’hépatite A et l’hépatite B, même si ce n’est pas obligatoire. Vous pouvez également demander un traitement antipaludéen auprès de votre médecin traitant. Enfin, n’oubliez pas d’emporter un spray anti moustiques, ainsi que vos médicaments habituels si vous suivez un traitement. N’oubliez pas, non plus, la crème solaire.

Informations pratiques

  • Concernant les paiements, sachez que la Birmanie n’accepte que très rarement les cartes de crédit. Il est fortement conseillé d’avoir de l’argent liquide sur soi et en particulier des petites coupures de kyat, la monnaie locale. Vous pouvez également emporter des dollars.

  • Pour l’acheminement aérien, il vous faudra en moyenne 14 heures d’avion pour rallier la capitale Yangon (anciennement Rangoun) depuis Paris, sans compter les correspondances dans les principaux aéroports d’Asie du sud-est.

  • Le décalage horaire est de 5h30 en été et 4h30 en hiver. 

Quand y aller ?

  • Généralement, les compagnies de croisières fluviales organisent leurs périples durant la saison sèche qui s’étend de novembre à février. Les températures dépassent la vingtaine de degrés le matin et la trentaine de degrés l’après-midi. Néanmoins, les nuits peuvent être fraîches et descendre en-dessous des 18 degrés.

  • Dans de très rares cas, il arrive que le fleuve se montre capricieux et que son niveau augmente ou baisse. Des modifications d’itinéraires peuvent être apportées par mesure de sécurité. Autre point, l’Irrawaddy comporte également des bancs de sable qui peuvent se déplacer : un échouement est toujours possible et fait partie intégrante de la navigation sur ce fleuve.

Destination Birmanie : escales et durées 

Depuis quels ports et quelles durées ? 

  • Les compagnies font généralement débuter leurs croisières fluviales en Birmanie depuis deux  villes :

  • Mandalay, la seconde plus grande ville de Birmanie et ancienne capitale royale entre 1860 et 1885. Elle abrite plusieurs monuments qui valent le coup d’oeil comme la pagode Kuthodaw et ses quelques 729 stûpas, mais aussi l’ancien palais royal, reconstruit de nos jours, le monastère Shwenandaw et ses sculptures détaillées ou le fort qui contenait à l’époque, le palais royal.

  • Bagan, ancienne capitale du royaume de Pagan, entre les 9e et 13e siècles. Les alentours contiennent de nombreux monuments et temples bouddhistes dont celui de Payathonzu.

  • Les voyages en Birmanie sont des périples longs. Les croisières sur l’Irrawaddy durent en moyenne entre 7 et 8 jours auxquelles viennent s’ajouter les vols intérieurs depuis Yangon, ainsi que les possibles extensions généralement proposées. Comptez donc entre 12 et 15 jours.

Avec quelles compagnies ?  

  • Plusieurs compagnies ou tour-opérateurs proposent aujourd’hui cette destination extraordinaire. Généralement, des navires de petite taille, rappelant les anciens bateaux coloniaux qui naviguaient sur le fleuve sont choisis afin de s’immerger dans la culture du pays dès votre embarquement.

  • CroisiEurope propose des croisières sur des petits navires récents, d’une capacité inférieure à 40 passagers. Ils sont généralement décorés en bois et proposent tout le confort nécessaire.

  • Le tour-opérateur Rivages du Monde affrète également des navires à l’apparence traditionnelle, décorés avec des matériaux nobles comme le bois de teck, les soieries et des peintures, afin qu’ils ressemblent à une véritable maison traditionnelle birmane.

  • Belmond, spécialisé dans les voyages de luxe est un spécialiste de cette destination. Le Road to Mandalay est un navire présent sur l’Irrawaddy depuis 1996. Il ressemble nettement plus à un navire fluvial de croisière et effectue des périples de 3, 5 ou 7 jours.

 Une croisière en Birmanie pour qui et pour quoi faire ? 

Vous l’aurez compris, la Birmanie et les croisières sur l’Irrawaddy s’adressent avant tout à celles et ceux qui souhaitent découvrir une culture dépaysante. C’est un pays qui conviendra également aux touristes amateurs d’histoire et d’archéologie.

Visiter les pagodes

  • En voyage en Birmanie n’en serait pas un sans découvrir les nombreuses pagodes, véritables richesses culturelles du pays. Pour preuve, la région de Bagan n’en compte pas loin de 2 000. Vous en trouverez de toutes tailles : certaines seront majestueuses et d’autres plus sobres, puisqu’elles ne seront que des stûpas, autrement dit, des tombeaux funéraires.

  • Bien entendu, d’autres pagodes valent le détour et la capitale Yangon, en regorge. Vous pourrez visiter Sule, située en plein centre de Rangoon et reconnaissable à sa forme octogonale, celle de Shwedagon, qu’on retrouve sur la colline de Singuttara ou celle de Botataung, toutes reconnaissables à leur toit doré. La pagode Chaukhtatgyi, d’aspect moderne, abrite une gigantesque représentation du dieu Bouddha couché. A Mandalay, la pagode Mahamuhi renferme une statue du dieu bouddha, d’une hauteur de 4 mètres. Vous tomberez certainement en extase devant la pagode Mya Thein Tan. D’un blanc immaculé, sa construction n’est qu’une succession répétitive du fronton de porche. Enfin, vous devrez visiter la pagode de Sun U Ponnya Shin constituée de magnifiques couleurs vives.

S’imprégner de la culture bouddhiste

  • La Birmanie demeure un pays très attaché au bouddhisme. Durant les escales, vous pourrez également visiter de nombreux temples et des monastères. La ville de Sagaing s’avère être l’un des lieux les plus emblématiques de la culture bouddhiste birmane puisqu’elle comporte plus de 600 monastères. Enfin, vous pourrez en apprendre plus sur cette religion en visitant le monastère de Shew In Bin et observer le mode de vie et la culture des moines. Lors de votre visite à Bagan, il vous faudra faire une halte au temple d’Ananda, considéré comme le plus beau monument bouddhiste de la ville. Mais la résidence bouddhiste la plus surprenante est celle qu’on retrouve au sommet du mont Popa, un ancien volcan culminant à plus de 1 500 sur lequel ont été établis des monastères et des pagodes qui forment une véritable résidence digne d’une forteresse.

Découvrir l’artisanat birman

  • La Birmanie possède de nombreux savoir-faire, à l’image du village des potiers, situé à Yandabo où les artisans confectionnent les jarres à la main. Autre artisanat reconnu, celui du tissage : les Birmans excellent dans celui de la soie ou du coton, mais aussi la tapisserie. Par ailleurs, ils savent également travailler les métaux précieux, à l’image de l’or, transformé en feuilles pour recouvrir les toits des pagodes, mais aussi de l’argent. Enfin, ne manquez pas la visite d’une fabrique de cheroots, l’appellation donnée aux cigares birmans.

Des extensions incroyables

  • Lors de votre croisière, vous pourrez choisir d’effectuer deux excursions incroyables, à réserver avant votre départ. La première s’avère hors norme puisqu’il s’agira du survol de Bagan au petit matin, à bord d’une montgolfière. Une façon originale et unique pour découvrir la fameuse vallée abritant les 2 000 pagodes et ramener des prises de vues exceptionnelles.

  • La seconde vous mènera vers le lac Inle, sur lequel vous pourrez admirer les maisons lacustres mais aussi vous rendre dans différents ateliers d’artisanat comme des fabriques d’ombrelles mais aussi les fabriques de tissages où sont créés les longyi, une tenue vestimentaire birmane. Vous ferez également des haltes vers les lieux immanquables comme le monastère Shwe Yan Pyay, constitué de bois, le monastère Nge Phe Chaug et son impressionnante collection de bouddhas ou la pagode Hpaung Daw U, accessible uniquement bar bateau.      

 

Vous l’aurez compris, une croisière sur le fleuve Irrawaddy vous promettra un dépaysement total. Avec des prestations dignes des croisières de luxe et des panoramas grisants et somptueux, votre future croisière en Birmanie s’annonce déjà comme un voyage exceptionnel ponctué de monuments remarquables. Vous goûterez également à la vie locale et rurale ainsi qu’à la plénitude de la culture bouddhiste. Un voyage zen où règnera la sérénité.